Deuxième semaine de la résistance citoyenne : un chauffeur d’une ambulance tué en pleine opération à Labé.

Alors le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a demandé aux populations de la cité de Karamoko Alpha mo Labé d’intensifier la résistance citoyenne déclenchée depuis le 13 janvier 2020. Labé vient d’enregistrer une cinquième victime qui est une ambulancière de l’hôpital régional de Labé.

Alors le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) à demander aux populations de la cité de Karamoko Alpha mo Labé d’intensifier la résistance citoyenne déclenchée depuis le 13 janvier 2020. Labé vient d’enregistrer une cinquième victime qui est une ambulancière de l’hôpital régional de Labé.

Un troisième cas de mort vient d’être enregistré à Labé. Après la mort de deux jeunes dans la journée, un autre vient de tomber. Cette fois-ci, la victime est la chauffeuse de l’ambulance de l’hôpital régional de Labé. Il a été tué alors qu’il partait avec des sages, délégués par l’imam Badrou, pour récupérer le corps d’une des deux premières victimes à la mosquée.

L’ambulance a été endommagée et plusieurs sages ont été blessés. Selon nos informations, des jeunes se dirigent actuellement à l’hôpital pour régler leur compte avec ceux qui sont mis en cause dans la mort de ces jeunes.

Nous vous reviendrons pour plus de précisions !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies