La nouvelle est à vos côtés.

Des veuves préviennent Alpha Condé : « Dieu va te payer pour ce que tu as fait… »

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Partager

Leurs témoignages sont bouleversants. Des veuves dont les familles ont été déguerpies à Kipé 2 ont envoyé un message sèche au président Alpha Condé afin de lui faire part de leur détresse. Les larmes aux yeux, ces mères des familles qui assistent impuissantes à la démolition des leurs concessions ont averti le Gouvernement.

Mariama Dilllo est l’une des victimes. S’adressant au locataire de Sékhoutouréah, elle affirme que c’est seulement Dieu qui peut payer le Président Alpha Condé pour ses actes à Kipé 2 et à Kaporo-rails.
« Nous pensions être des guinéens aussi. Nous les citoyens de Kaporo-rails et de Kipé 2 nous voulons qu’il nous montre chez nous. Ce domaine est réservé pour l’Etat, les habitants d’ici sont aussi des guinéens. Nous ne sommes pas du tout contentes d’Alpha Condé. Il a déguerpi des infirmes, des femmes enceintes, des pauvres, des orphelins, nous n’avons nulle part où aller. Nous sommes nées ici, certains de nos parents sont morts et nous étions toujours là, on ne connait nulle part sauf ici. Alpha Condé a bien travaillé, que Dieu le paye, que Dieu rembourse Alpha Condé avec tout son Gouvernement. Nous n’avons plus un toit, tous nos enfants sont dehors, ceci peut même pousser d’autres vers le banditisme. Nous laissons Alpha Condé avec Dieu, c’est Dieu qui va le payer », pleure-t-elle.

Veuve, Aissatou Bella aussi est l’une des victimes de Kipé 2. Elle exprime sa colère. « Moi mon mari est décédé, mes enfants qui sont là aussi sont tous malades, mon ainé est couché il y a de cela 5 ans et moi personnellement depuis plus de 10 ans je suis malade. On vient maintenant nous déguerpir chez nous à Kipé 2. Nous envoyons nos biens chez mon frère à Dar-es-Salam mais le problème encore lui aussi il est en location », sanglote la veuve.

PUBLICITÉ

Rouguiatou Bah une autre veuve mère d’une grande famille s’en remet à Dieu. « Peut-être que nous ne dormirons pas dehors par la grâce de Dieu. Mais ce n’est pas comme ça que nous voulions ce déguerpissement à la hâte. Ils devraient au moins nous avertir et nous donner un délai mais détruire comme ça nos maisons, nos biens et bouleverser toutes les familles de telle sorte comme si nous ne sommes pas des guinéens, mais on laisse dans les mains de Dieu. C’est la seule maison que nous avions, maintenant-là nous partons confier nos biens chez des particuliers mais quant à ma famille nous n’avons pas où passer la nuit pour le moment. Nous sommes nombreux ici, il y a mes enfants, les enfants de mes parents, des gens qui viennent rester ici pour étudier, la famille est grande, mon mari est décédé depuis longtemps mais je ne sentais pas beaucoup son absence parce qu’on avait une maison où rester paisiblement », a aussi expliqué cette vieille.

africaguinee

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies