Info d'ici et d'ailleurs

Suspension des missions du FMI en Guinée: « Ça n’a rien à voir avec la politique », précise le ministre du budget

Le Fond Monétaire International (FMI), a annoncé la suspension de ses missions en Guinée à partir du 9 février prochain. Le ministre du budget, Ismaël Dioubaté a précisé au cours de son intervention de ce vendredi 7 février 2020, dans l’émission « œil de Lynx  » que cette annonce n’a rien à voir avec la politique et que  la Guinée n’est pas le seul pays concerné.
« Il ne s’agit pas d’une mesure particulière pour la Guinée. Quand il y a des élections dans des pays, pour des questions sécuritaires, on suspend les missions mais pas le programme. La Guinée n’est pas le seul pays concerné par cette suspension,  il y a le Togo qui organise aussi des élections,  et la Chine où il y a actuellement le coronavirus. C’est une pratique interne du Fond Monétaire International (FMI). Ça n’a rien à voir avec la politique », a expliqué le ministre Dioubaté alors qu’il est en campagne électorale à l’intérieur du pays.
Pour le ministre, le départ du FMI n’aura aucun impact sur la Guinée  parce que,  rappelle-t-il: « en 2015 quand on organisait les élections , la côte d’Ivoire aussi organisait les siennes,  ils ont suspendu les missions sur les deux pays. C’est une pratique interne et courante au sein du Fond ».
Par ailleurs Ismaël Dioubaté déclare que l’économie guinéenne dans sa globalité se porte très bien et que selon les partenaires au développement, tous les voyants sont au vert.
« tous les vouyants sont au vert. Le cadrage macroéconomique se porte bien. Bientôt on va conclure la 4ème revue », a-t-il affirmé.
Said Gaya pour Flashguinee