Des mineurs graciés par Alpha Condé : Dalein parle d’une ‘‘opération de communication destinée à berner la communauté internationale…’’

Jugés et condamnés par le tribunal pour enfants, 7 mineurs ont été graciés par le président Alpha Condé lundi dernier. En réaction à cette actualité, le leader de l’UFDG et principal opposant du locataire de Sékoutouréyah, évoque une opération de communication destinée à berner l’opinion publique ainsi que la communauté internationale.

« La grâce présidentielle que vient d’accorder Alpha Condé à 7 mineurs condamnes à 5 mois de prison pour attroupement illégal est présentée comme un acte d’humanisme, de clémence et même de décrispation. Cette grâce, qui intervient au moment où la totalité des graciés avait quasiment purgé leur peine, n’est, en fait, qu’une opération de communication destinée à berner l’opinion publique et la communauté internationale », a posté Cellou Dalein Diallo sur sa page Facebook ce mercredi 03 mars.

Sur l’humanisme et la clémence que vantent certains collaborateurs et proches du pouvoir en place, l’ancien premier ministre s’interroge

« Où est l’humanisme quand on sait que ces jeunes ont été raflés alors qu’ils étaient, pour la plupart, sur le chemin de l’école et, pour certains, extraits nuitamment de leur domicile familial par les forces de défense et de sécurité ? »

Pendant que les adversaires du pouvoir ridiculisent cet acte du président Alpha Condé, les membres du cabinet de l’actuel chef de file de l’opposition, eux, parlent d’un pas vers l’apaisement dans le pays.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies