Déguerpissement : Après le grand Conakry, le bulldozer se prépare pour Kindia

L’Etat est prêt à élargir sa gigantesque opération de déguerpissement dans tout le pays. Malgré la controverse, cette opération s’est déroulée dans le grand Conakry (Conakry, Dubréka et Coyah) sans problème. Après la réussite de cette première étape, le gouvernement guinéen vise désormais la ville de Kindia située à 135 kilomètres de Conakry.

Ce vendredi 19 mars 2021, une rencontre a été organisée dans ce sens autour du préfet de Kindia, N’Fanssoumane Touré qui a annoncé les premières couleurs du prochain déguerpissement.

“D’abord, il s’agit de venir réfléchir ensemble pour tous ceux qui occupent les parcelles d’autorités à commencer par la mairie, la préfecture, les conseillers, les chefs des quartiers pour que nous arrivions à partir des occupations anarchiques des routes. Que ça soit sur la route nationale, sur les voiries qui sont dans les quartiers afin de faire une prise de conscience par rapport à la responsabilité qui doit être assumée par nous qui occupons les parcelles d’autorités.  A l’image de ce que nous voyons à Conakry. Donc il s’agit de se prémunir, identifier d’abord, marquer toutes les installations illicites qui sont dans les emprises des routes.  Et l’information doivent être faites par les radios, les personnes interposées pour que chaque guinéen à Kindia puisse comprendre la nécessité d’aller au déguerpissement pour que nous soyons en aisance de circuler librement sur les voiries urbaines et sur les routes nationales’’, a expliqué le préfet de kindia dans les colonnes du site Mediaguinee.com.

 

Sadou Diallo

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies