Déguerpissement à Kaporo-rail : Alpha Condé cité à comparaitre devant la justice de la CEDEAO

La violente opération de déguerpissement effectuée par le gouvernement guinéen à Kaporo-rail continue de faire des vagues.  Les victimes qui demandent à être indemniser ont cité Alpha Condé à comparaitre en qualité de témoin devant la cour de justice de la CEDEAO

Lors d’une conférence de presse ce samedi 27 mars à Conakry, Me Saikou Yaya, un des avocats des victimes a expliqué cette démarche par le fait que selon lui le président Alpha Condé avait en 2016 laissé entendre que les habitant de Kaporo-rail ne peuvent pas être exproprié sans indemnisation

« Nous avons formulé une demande, où nous avons cité à comparaître en qualité de témoin, le Président de la République. Je vous explique le pourquoi ? Le Président de la République, sur les ondes de la RTG en 2016, je parle bien d’onde vidéo, ce n’est pas que sa voix pour qu’on dit que la voix a été trafiqué. Le Président a formellement affirmé, que les habitants de Kaporo-rails sont des propriétaires de leur bien. Que ceux qui avaient été déguerpis en «1997″ Et « 1998 », l’ont été injustement et que pendant son règne, si l’Etat doit exproprier un bien, il indemnisera le propriétaire préalablement. Donc nous avons invité le Président de la République à venir, nous expliqués parce qu’en 2016 il était le Président, et en 2019 il était le Président, donc il ne peut pas tenir un double langage », a-t-il fait savoir.

 

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies