Déguerpissement à Conakry : le gouvernement prend de nouvelles mesures

Depuis plus d’un mois, le gouvernement guinéen a entamé une opération de déguerpissement des encombrants physiques des routes de Conakry. Et puisqu’il est de coutume pour certains guinéens de se réinstaller sur les zones déguerpies, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire prévient que cette fois-ci, les récidivistes subiront les rigueurs de la loi. Ibrahima Kourouma l’a fait savoir au cours d’un point de presse tenu ce lundi 22 février au gouvernorat de la ville de Conakry.

« Nous lançons l’appel à tous ceux qui, de façon malheureuse, souhaiteraient être des récidivistes, nous leur demandons de ne pas tenter. Parce que, si vous tentez, nous allons revenir et cette fois ça sera à vos frais et vous payerez de fortes pénalités », a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, le ministre Kourouma promet que ces opérations de déguerpissent, sur instruction du président Alpha Condé, iront jusqu’au bout.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies