Déclaration des mouvements et des antennes du Front national pour la défense de la constitution FNDC

Depuis la création et le lancement officiel du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) en date du 03 Avril 2019 à Conakry, nous avons enregistré plusieurs succès, mais aussi, plusieurs difficultés internes et externes.
Il faut d’abord noter avec satisfaction que le FNDC a pu réaliser, 22 grosses manifestations, (8 marches pacifiques, 10 journées de résistances actives, et 4 villes mortes) qui ont drainé des foules en Guinée car la quasi-totalité du peuple de Guinée, se reconnaissait dans ce mouvement.
 Nous devons, à cet effet, féliciter l’ensemble des leaders du FNDC, les antennes, la diaspora qui ont fait un excellent travail, surtout, lors des 6 premiers mois et qui ont prouvé à la face du monde, l’aspiration du peuple de Guinée à l’image de tous les autres peuples, la soif profonde de la démocratie.
Cependant, il faut signaler qu’après les six (6) premiers mois, il y a eu plusieurs difficultés, des problèmes rencontrés dont entre autres, les arrestations, les persécutions, les kidnappings, des assassinats ciblés mais aussi des problèmes d’égo et de gestion interne du mouvement. C’est pourquoi, on ne peut s’empêcher de questionner le leadership du mouvement.
Malgré, la mascarade électorale du 22 Mars 2020, et les sacrifices douloureux consentis par nos compatriotes en empêchant les élections dans plusieurs localités du pays, le président Alpha Condé et ses acolytes ont adopté et promulgué une nouvelle constitution au prix du sang, et de la propagation du Coronavirus dans notre pays ouvrant ainsi  la voie à une présidence à vie.
De ce qui précède, nous nous attendions à une remise en cause évidente et profonde de Mr Abdourahamane SANO et de toute l’équipe dirigeante du FNDC pour enfin associés, l’ensemble des antennes, ainsi que les jeunes membres actifs en Guinée pour poser un diagnostic serein et réaliste, afin de redéfinir des nouvelles stratégies, face à un pouvoir hargneux et sanguinaire.
L’absence de cette remise en cause malgré qu’il y a de nos jours, plusieurs membres du FNDC National, antennes, partis politiques, organisations de la société civile qui sont frustrés et ne comprennent plus les décisions et les orientations du mouvement entraîne les dénonciations suivantes :
– Une tendance de plus en plus politique du mouvement dans laquelle ne se reconnaissent pas bon nombre de citoyens. Si besoin en est, il faut le rappeler le combat du FNDC est citoyen et devrait rester citoyen tout au long de ce combat du peuple sans flexibilité, aucune.
– Une Gestion opaque au sein du FNDC, les membres des antennes de l’intérieur et de l’extérieur du pays ainsi que tous les autres contributeurs n’ont jamais reçu un quelconque rapport financier de la structure. A noter qu’il y a plus de 30 000 USD récoltés sur la cagnotte en ligne, alors que le mouvement a de nombreux blessés et prisonniers qui sont dans le besoin.  Pourquoi cet argent est-il bloqué encore ?
– La prise de décisions unilatérale du coordinateur du FNDC dans le fonctionnement des antennes plus particulièrement au niveau de la diaspora, en France, en Allemagne, aux USA et en Belgique. La dernière en date est le déni de démocratie dans l’élection du coordinateur de la Belgique.
– Le refus d’associer la diaspora dans la définition des stratégies de lutte en écartant ainsi les idées pertinentes de nos compatriotes de l’étranger.
L’ensemble de ces manquements interpellent tout le monde et, en premier lieu, Monsieur Abdourahamane Sano Coordinateur National du FNDC sur les questions de leadership, du fonctionnement du mouvement et, surtout, de la continuité des actions du FNDC.
Aujourd’hui, plus qu’hier, le sens des responsabilités nous incombe d’alerter les leaders du FNDC sur l’absolue nécessité de repenser le leadership, le fonctionnement et les stratégies du FNDC afin que le combat du peuple, pour le peuple et par le peuple aboutisse à faire partir Alpha Condé et son clan conformément à la constitution du 7 mai 2010.
Ensemble, unis et solidaires, nous vaincrons
Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens
Vive l’alternance démocratique
Nous vous remercions
                                                                                   Les Mouvements et Antennes du FNDC
Bella BAH President de la jeunesse citoyenne
Kaou Ibrahima Loppet coordinateur de la troisième dynamique
Onivogui Mamadi coordinateur Mouvement ELAZOLOGA
MANET Aly Kansory Coordinateur Mouvement WONAKERI 2020
Bachir DIALLO coordinateur national des citoyens pour la défense de la republique.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies