Décès de Navigator : Zébal Traoré très remonté contre les « promoteurs », les « artistes » et le « public guinéen »

La disparition tragique du Méga-Comba victime d’un accident de la circulation n’a pas fini de susciter l’indignation au sein de la société et de dévoiler son côté sombre. Du côté des humoristes, le comédien Zébal Traoré très remonté s’est insurgé contre l’agissement de façon irresponsable des promoteurs culturels guinéens l’hypocrisie de certains artistes qui n’hésite pas à tourner le dos à leur confrère, et surtout contre le public guinéen qui, selon lui « préfère attendre que tu meurt » comme il l’affirme dans cette publication.

Bon ils vont dire encore que je parle mal.
Je vois des gens qui se disent POURQUOI Navigator Officiel a prit la moto?

Bon pour répondre on va aller sur 3 aspects.

1er: CONDITION DE VIE DES ARTISTES
Y’a des promoteurs ici qui sont prêts à payer les étrangers à 80.000€ mais pour donner 50.000 GNF à un artiste ici, impossible. Alors comment voulez vous que on est des voitures ? Ils donnent des cachets de misérables pour après gâter ton nom quand tu tomber malade ( SOS)

2ème: HYPOCRISIE DES ARTISTES EUX-MÊMES
Quand toi tu te bats contre ces promoteurs inconscients, des potes aigris passent derrière toi pour te torpiller. L’égoïsme des uns tué les autres.

3ème: HYPOCRISIE DU PUBLIC GUINÉEN
Tu garde devant eux ici, impossible de te soutenir en likant ta page, en partageant tes vidéos ou photos. En payant les billets pour assister tes spectacles. Parce que même sans sponsors, si le public répond, l’artiste peut vivre de son art.

Mais il préfère attendre que tu pour aller liker ta page pour juste faire des commentaires sur ton nom sur leur mur( et pourtant quand il était vivant et avait bien tes likes, tu étais où ? Bande d’hypocrites.

Maintenant venez insulter

Reposer en paix les gars. Le combat continue

A posté l’interprète de Tonton Foromo sur les réseaux sociaux.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies