Info d'ici et d'ailleurs

Décès de Amadou Oury Barry à la maison centrale :Kadiatou Tounkara pleure la perte de son unique enfant

Émue par la mort de son unique enfant, la mère d’Amadou Oury Barry, jeune chauffeur de 21 ans qui a rendu l’âme à la maison d’arrêt de Conakry, s’est efforcée de revenir sur les derniers instants de son fils. Dans un témoignage très émouvant, Kadiatou Tounkara, originaire de Labé, a expliquée

« Moi je n’étais pas là, quand je suis revenu, on m’a informé de son arrestation par les PA (points d’appui) qui l’ont déposé au central de Petit-Simbaya. Après que mon jeune frère est allé voir la situation, ils ont dit qu’il a été arrêté pour avoir manifesté et jeté des pierres. On a plaidé sa cause, mais deux jours après, il a été déféré à la maison centrale. Je pars le voir tous les jours et de foi, ils disent qu’il n’y a pas de visite, on paye 30.000GNF pour rentrer. Et le jeudi dernier, il m’a appelé pour me dire qu’il a mal au ventre, le vendredi, je lui ai apporté des médicaments, ils ont dit que ça n’entre pas et qu’ils ont un hôpital pour s’occuper de lui. J’ai appelé le numéro sur lequel on avait l’habitude de communiquer sans succès et le samedi, ils nous ont appelés pour annoncer son décès » a-t-elle expliqué.

La mère du défunt demande aux autorités de lui rendre la dépouille de son garçon afin qu’il soit enterré dans l’intimité familiale.

Par ailleurs, elle demande à ce que les autres détenus soient libérés pour éviter leur mort en détention.

 

Abdoulaye BAH