La nouvelle est à vos côtés.

De peur d’être frappé par le glaive de la justice : Kaba Guiter opte pour un règlement à l’amiable

Le président du (Cnp) Conseil national du patronat, Ansoumane Kaba, voudrait finalement changer de fusil d’épaule dans l’épreuve de force qui l’oppose à Mme Lucrèce. Le magnat des BTP qui brasse des milliards de francs de contrat avec l’état guinéen, aurait opté pour un règlement de l’affaire à l’amiable, a-t-on appris de bonne source.

De peur sans doute d’être frappé par le glaive de la justice. Lui qui semblait banaliser l’affaire au départ, a compris certainement qu’il jouait avec le feu. Et qu’en cas de condamnation pour « diffamation et harcèlement », les conséquences d’un tel revers judiciaire pourraient avoir un écho retentissant à l’international.

C’est pour cette raison qu’il aurait dépêché un émissaire auprès de la plaignante, Mme Camara Lucrèce. Les tractations n’auraient cependant pas abouti pour le moment, d’après nos sources.

La dame voulant coûte que coûte que ce soit la justice qui départage les deux camps, dorénavant.

Les autres acteurs économiques suivent cette affaire avec intérêt et délectation.

Vu que Kaba « Guiter » n’est quand même pas n’importe qui. Mais on verra bien si notre justice sera forte avec les faibles et faible avec les forts. Comme c’est souvent le cas.

Focus de guinee7.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies