Damaro Camara admet: « Nous sommes sous une forte pression… »

Depuis le report des élections qui étaient prévues le 1er  mars dernier, des cadres et militants du parti au pouvoir réclament la fixation d’une une nouvelle date pour leurs organisations. Intervenant ce mercredi 11 mars 2020, dans l’émission « les grandes gueules », Amadou Damaro Camara a indiqué que ces élections auront lieu très bientôt.
Dans sa prise de parole, le chef de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale, a précisé que le report de ces  élections par le Président Alpha  est une façon: « de conforter certaines solidarités africaines, vue la position de la Guinée. Tout le reste n’est qu’un bavardage. En son temps, l’objectif fixé sera atteint et les élections seront appelées très bientôt ».
Ce cadre du parti au pouvoir admet être fâché depuis le report du double scrutin législatif et référendaire,
« même si j’avais compris je suis fâché, et je sais que  les militants sont plus  fâchés et nous sommes sous une forte pression parce qu’en réalité,  le fameux problème du fichier ne faisait pas parti des revendications de l’opposition. Elle n’avait qu’une seule revendication, pour elle, le Président n’a pas le droit de proposer une nouvelle constitution à son peuple. Si tel est le cas, elle empêcherait toute élection à part la présidentielle parce qu’elle  soupçonne le Président de la République de vouloir être candidat », a-t-il admis.
Said Gaya pour Flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies