Info d'ici et d'ailleurs

Vers une paralysie de l’appareil judiciaire : le personnel pénitentiaire menace d’aller en grève.

C’est un nouveau débrayage qui plane sur l’appareil judiciaire guinéen. Le personnel pénitentiaire, c’est-à-dire ceux qui assurent la garde des prisons et des prisonniers, menace de déclencher une grève générale et illimitée à partir du 11 février 2020.

 Un avis de grève a été déposé ce mercredi 29 janvier au ministre de la Justice, garde des Sceaux.

Dans cet avis, l’administration pénitentiaire énumère plusieurs points de revendications dont, la formation commune de base continue, l’attribution des grades, la régularisation de la situation des bénévoles, la prime de stage et de formation, l’application du statut particulier du personnel pénitentiaire et le régime juridique des établissements pénitentiaires.

Si elle arrivait à être déclenchée, cette grève irait affecter le fonctionnement des cours et tribunaux dans tout le pays. À Conakry, plusieurs dossiers dorment dans les tiroirs des différentes juridictions.

Alpha Oumar Bah