Dalein tacle Alpha Condé sur la mort de Deby: «Je ne vois pas vraiment l’opportunité d’imposer à notre pays un deuil national…»

Dans l’émission “Mirador » de la radio FIM FM ce jeudi 22 avril, le leader de l’UFDG s’est encore moqué du président Alpha Condé pour avoir décrété un jour de deuil national en hommage à Idriss Déby Itno, chef de l’État tchadien décédé en début de semaine. Cellou Dalein Diallo un fait inhabituel dans l’histoire de la Guinée voire même dans celle des autres pays.

Après avoir présenté ses condoléances au peuple tchadien, le principal opposant d’Alpha Condé a d’abord dit ce qu’il pense du défunt président.

« Je ne me réjouis pas de sa mort mais je dois quand même noter qu’il n’était pas vraiment un démocrate même s’il a participé activement à la lutte contre le terrorisme au-delà de ses frontières, c’est-à-dire dans tout le sahel, ce qui lui a été reconnu aussi bien par la France que par tous les autres pays membres du G5 Sahel », a-t-il soutenu.

Pour ce qui est du deuil national décrété par le locataire de Sékoutouréyah, Cellou Dalein Diallo estime qu’habituellement, « les chefs d’États présentent les condoléances, se rendent aux obsèques du chef d’État défunt mais décréter un deuil pour un autre chef d’État africain, pour un collègue, je crois c’est la première fois que j’entends parler de ça ».

C’est pourquoi, conclut l’ancien premier ministre, «je ne vois pas vraiment l’opportunité d’imposer à notre pays un deuil national étant donné que c’est un chef d’État étranger qui est décédé ».

Pour rappel, le Maréchal Idriss Déby Itno sera inhumé demain vendredi. Pour assister aux funérailles, le président Alpha Condé s’envolera ce jeudi pour N’Djamena, la capitale tchadienne, selon nos informations.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies