La nouvelle est à vos côtés.

Dalein se demande si Alpha Condé est guinéen

PUBLICITÉ

Partager

Le pouvoir d’Alpha Condé ne compte arrêter le déguerpissement d’habitants accusés d’occuper des domaines de l’Etat. Après Kaporo-rails, une partie de Koloma Soloprimo, l’opération se poursuit à Kipé 2. L’opposition républicaine ne reste pas indifférente face à cette situation.

‘’Pour nous, c’est inadmissible. On peut même se poser la question ‘est-ce que Alpha Condé est guinéen’. Parce qu’on ne peut pas traiter ses compatriotes de la manière’’, indique le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), lors d’une conférence de presse qu’il a animée jeudi.

Et Cellou Dalein Diallo de rappeler : ‘’Le schéma directeur de la ville de Conakry a été adopté en 1989. Un décret a été pris par le président de la République d’alors. Mais si on estime qu’il est encore opportun et urgent de récupérer ces domaines, il faut faire une étude d’impact, recenser les bâtiments qui sont sur le site et évaluer leurs valeurs’’.

Pour l’ancien premier ministre, ‘’certains habitants de Kaporo-rails étaient là bien avant que la zone soit placée zone réservée. Il y en a qui sont venus après, l’Etat n’a pas pu assurer la sécurité de son domaine. Car si tu déclares une zone réservée, tu dois veiller à ce que quelqu’un ne vient pas y mettre son épargne’’.

Parce que, soutient-il, ‘’il y a des pauvres fonctionnaires qui ont épargné difficilement, acheté des domaines avec les autochtones, les chefs de quartiers, parfois, avec l’urbanisme. Ils ont mis, peut-être par ignorance, des économies de toute une vie’’.

Dalein dénombre ‘’903 maisons qui ont été démolies par les autorités, 808 élèves se retrouvent sans abris. Ce n’est pas normal. La plupart d’entre eux sont identifiés comme des militants de l’opposition. Peut-être que c’est ce qui explique cette brutalité, le manque de compassion’’.

Selon la figure de proue de l’opposition, l’Etat ne devrait pas jeter des citoyens dans la rue sans aucune mesure d’accompagnement. ‘’Lorsqu’il y a eu l’éboulement en Sierra Leone, la Guinée est intervenue. Aujourd’hui, des guinéens sont sans abris et l’Etat se dit fier d’avoir appliqué son autorité’’, déplore-t-il.

visionguinee

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies