Dalaba : les malfaisants contre un troisième mandat d’Alpha Condé ont chassé le préfet

Les tensions ne vont que monte dans la commune urbaine de  Dalaba. Deux jours d’intense manifestation de rue à l’appelle du FNDC (Front Nationale pour la Défense de la Constitution) les protestants ont pris le contrôle de la ville.

 

Déterminés à se faire entendre, ils ont tenu tête aux forces de l’ordre déployées en grand nombre dans la localité. Ils sont parvenus à chasser le préfet Alpha Boubacar Kala Bah.

 

Selon une source locale, la première autorité préfectorale de Dalaba a trouvé refuge à Mamou.

Joint au téléphone flashGuinee.info, le préfet n’a pas infirmé ni confirmé l’information. Il s’est contenté de dire à notre rédaction : ‘’Je suis en réunion, je vous rappelle’’, avant de nous raccrocher le téléphone.

 

Dans la journée du mercredi, les locaux de la gendarmerie ont été mis à sac suite à des exactions des forces de l’ordre à travers la ville, selon des témoins.

Hier mardi, le commissariat de police et la prison civile ont été saccagés. D’après le gouvernement, des armes à feu ont été emportées par des assaillants et des détenus remis en liberté.

Aissatou BARRY ,