Info d'ici et d'ailleurs

Dalaba : la préfecture et la gendarmerie saccagées

Ce mercredi, deuxième jour de l’appel à résistance du FNDCDalaba n’a pas connu son calme habituel. La préfecture et la gendarmerie ont été attaquées par des manifestants.

C’est une information qui nous est parvenue cet après-midi. La gendarmerie de Dalaba a été saccagée par une foule qui a emporté ce qu’elle pouvait et fait fuir les forces de l’ordre. Ceux-ci partirent chercher des renforts n’ont pas pu sauver la préfecture de l’arrivée des manifestants. Ses différentes attaques ont débuté vers midi d’après un citoyen joint sur place.

Les manifestants se sont attaqué à la gendarmerie puis l’ont saccagé avant d’emporter ce qui était à l’intérieur. Il y avait des tenues militaires, des ranger, du riz… Après, ils se sont attaqués à la préfecture où ils ont pris aussi ce qu’ils pouvaient… À la gendarmerie, il y avait des forces de l’ordre qui ont fui vu la mobilisation de la population pour aller chercher des renforts… Avant l’arrivée des renforts, ils ont tout pris >,  raconte ce jeune citoyen qui s’est rendu sur les lieux.

Au moment où je vous parle, les forces de l’ordre sont en train de nous poursuivre ajoute le jeune joint au téléphone. Malgré les renforts, les forces de l’ordre n’ont pas pu gérer les manifestants pendant un moment et se sont repliées dans la cour de la gendarmerie alors que ces derniers barricadaient les routes. Au moment où nous mettions cet article en ligne, des gars lacrymogènes étaient en train d’être lancés pour disperser les manifestants. 

Elisabeth Zézé Guilavogui