Culture : Koundou Waka sur Mory Kanté :<< c'est après que les gens ont compris que c'était une icône...>>

Le griot électrique et véritable légende de la musique guinéenne l’artiste Mory Kanté a rejoint sa dernière demeure vers la fin du moi de mai. Depuis l’annonce de son décès les hommages et les témoignages n’ont pas manqué de se faire voir ou s’entendre même à travers une chanson conçu spécialement pour saluer sa mémoire et ses efforts.

Dans un live organiser sur les réseaux sociaux, le Michel Jackson guinéen après avoir observer une minute de silence à la mémoire de son aîné, s’est montré très en colère sur le fait qu’en Guinée les artistes n’ont jamais la reconnaissance qu’il mérite avant leur décès.

« Mory Kanté, ce n’est qu’après son décès que les gens, on sut que la Guinée, avait une telle personnalité. Et nous les artistes ; quand j’ai vu le parcours de Mory Kanté, j’étais fâché. Je ne savais pas Mory Kanté avait une si forte personnalité. J’étais fâché contre moi-même, je ne savais pas que sa grandeur avait atteint un si haut niveau. C’est par ce que les Guinéens ne contribuent pas pour l’évolution de son frère, son artiste, sa sœur, ses parents… » s’est il indigné Abraham Sonty

Cependant, Sonty n’est pas le seul dans ce cas. Ce dernier temps plusieurs artistes se sont pleins sur cet état de fait jugé anormal par les hommes sensés vendre l’image du pays à travers le monde.

Abdoulaye BAH

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies