Journée de manifs/Coyah : un colonel confisque l’accréditation d’un journaliste français

Dans la matinée de ce mercredi 12 février 2020, à Coyah marché, Thomas Dietrich, journaliste de l’entreprise de presse « Le Media » s’est vu retirer son accréditation, par un officier militaire, alors qu’il filmait des manifestations de rue.

Joint par mosaiqueguinee.com, à propos de la confiscation de son accréditation, le journaliste français, Thomas Dietrich est revenu sur les faits.

« J’ai une accréditation en bonne et due forme, je travaille pour l’entreprise de presse française « Le Médias. Je filmais les manifestations à Coyah ce matin, et finalement un officier militaire est venu me dire que c’est interdit de filmer. Il m’a dit que c’est un lieu stratégique. Je lui ai répondu que je suis en train de travailler dans un quartier, ce n’est pas un camp militaire. L’officier militaire a voulu retirer les images que j’ai prises, j’ai refusé. Ensuite il a pris mon accréditation, en exigeant de lui donner mes images. Il a confisqué mon accréditation, pour avoir filmé les manifestations» a-t-il confié à mosaiqueguinee.com.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies