Covid-19: Trump suspend le financement américain à l’OMS et l’accuse de « mauvaise gestion » de la pandémie

C’est finalement chose faite, le financement américain à l’organisation mondiale de la santé (OMS) a été suspendu mardi, 14 avril, par Donald Trump. Le président américain qui accuse cette institution onusienne de « mauvaise gestion » de la pandémie du coronavirus, bloque ainsi les 400 millions de dollars que les États-unis allouent chaque année à l’OMS.
« J’ordonne aujourd’hui à mon administration de suspendre le financement de l’OMS pendant qu’une enquête est menée pour évaluer le rôle de l’organisation mondiale de la santé dans la très mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus », a déclaré le patron de la maison blanche.
Par ailleurs les États-unis accusent l’agence onusienne de s’être alignée sur les directives de la Chine que Washington accuse d’avoir dissimulé la gravité du virus lors de son apparition en décembre 2019 dans la ville de Whan.
 « Le contribuable américain fournit entre 400 et 500 millions de dollars à L’OMS, en comparaison, la Chine ne fournit que 40 millions de dollars par an… En tant que premiers contributeurs, les États-unis ont le devoir de demander que des comptes soient rendus. L’une des décisions les plus dangereuses et coûteuses de l’OMS, a été sa décision désastreuse de s’opposer aux restrictions de voyages en provenances de Chine et d’autres pays. Ils étaient très opposés à ce choix que nous avons fait, heureusement que cela ne m’a pas convaincu et j’ai suspendu les voyages de Chine, sauvant ainsi, de grands nombre de vies, sinon, des milliers et des milliers de personnes seraient mortes », a déclaré Donald Trump.
Cette décision américaine de suspendre son financement à L’OMS, a d’ores et déjà fait réagir le secrétaire général de l’organisation des nations unies (ONU). Antonio Guteres indique au président américain que « ce n’est pas le moment » de prendre cette de décision.
L’OMS aura donc du mal à exécuter tout son plan dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 qui à ce jours, à fait près de cent vingt cinq mille (125 000) morts à travers le monde dont plus de près de 25 000, uniquement au États-unis
Alpha Oumar Bah pour flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies