Covid-19: le Président Alpha Condé souhaite que l’épidémie soit sous contrôle le plus vite que possible

Au cours des entretiens en vidéoconférence, tenus ce mardi 28 avril à Sékhoutouréya , le Président Alpha Condé a échangé à nouveau avec le corps médical de la riposte contre.

L’accent a été mis sur le renforcement des dispositifs à prendre dans la lutte contre la pandémie. Dans une séance de questions-réponses, Alpha Condé a évoqué plusieurs sujets liés à la riposte contre cette maladie dont entre autres, le renforcement de la surveillance, l’application des mesures barrières.

Il a aussi sollicité que le nombre de surveillants qui à 260 pour la riposte et des préleveurs qui sont de 65, soient revu à la hausse. Parlant de la prise en charge des malades, les médecins épidémiologistes ont fait savoir au Chef de l’Etat que trois lieux sont déjà opérationnels. Il s’agit des centres de traitement et de prise en charge (CTPCM) de Donka avec 400 lits, du Camp Alpha Yaya Diallo (16) et de Nongo avec 152 places. Il (le corps médical) a annoncé que deux autres centres seront disponibles dans les jours à venir à Matam avec 240 lits et à Gbéssia avec 164 places. Ces deux autres centres selon les médecins, seront respectivement opérationnels les 2 et 6 mai à venir. Pour le cas des suspects, le corps médical a sollicité 400 lits dans les réceptifs hôteliers pour mieux contrôler la propagation de la maladie.

Au regard de toutes ces annonces, le Président Alpha Condé a demandé au corps médical de faire, par écrit, tous les besoins en médicaments et en équipements ainsi que le matériel disponible. Alpha Condé a souhaité au terme de cet échange que l’épidémie soit sous contrôle le plus vite possible, surtout avec l’arrivée des grandes pluies.

Flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies