Covid-19 : Des guinéens bloqués en Tunisie prient le gouvernement d’accepter que le vol du 16 juillet reste maintenu.

Au total quatre cent (400) guinéens vivants en Tunisie, disent être abandonnés et livrés à leur sors par les autorités de leur pays d’origine. S’exprimant ce lundi matin sur les ondes de la radio  Espace Fm, Nima Diallo a au nom des ses compatriotes,  lancé un cris de coeur à l’encontre du gouvernement guinéen pour faciliter leur rapatriement.
Dès sa prise de parole,  Madame Diallo a fait savoir qu’ils  ont  deux grands points a soulevé. <<Tout d’abord,  nous avons entendu par la voix du ministre des affaires  étrangères guinéennes,  que le gouvernement guinéen est en train de négocier un vol  de rapatriement et que le vole  coûte très  cher. Nous les remercions pour toutes les démarches entreprises mais, il faut que le gouvernement sache que  Tunis air avait programmé un vol qui n’est pas un vol humanitaire.  Dans le désespoir de voir un vol humanitaire arrivé de la part de la Guinée,  certains compatriotes ont payé une pénalité pour pouvoir modifier leurs billets et d’autres ont même payé des nouveaux. >> A t-elle plaidée
Avant de parler du second point, cette dame et ses compatriotes  demandent au gouvernement de bien vouloir tenir compte du vol que Tunis air. Selon elle, ce vol qui s’apprêtait à effectuer le suivi  a été reporté à trois reprises parce que, précise-telle : <<les autorités guinéennes ne l’ont pas autorisé.  Nous prions le gouvernement d’accepter que le vol du 16 juillet prochain ait lieu. Ce vol ne contient que de guinéens et ce n’est même pas tous les compatriotes qui pourront le prendre.  C’est une liste de 130 personnes qui a été en Guinée mais, je vous assure que le nombre qui se trouve là est beaucoup plus élevé.>> Précise Nima Diallo
Said Gaya pour flashguinee.info 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies