Covid- 19 : Alpha Condé instaure l’Etat d’urgence, de 23 heures à 4 heures

Une augmentation du nombre de cas du covid-19 dans notre pays. Le nombre de cas hospitalisés est passé de moins de 250 patients du 09 janvier 2021 à plus de 510 au 23 février 2021.

Les services de réanimations ont un taux d’occupation de plus de 50% au 12 février 2021. Le taux national de positivité est passé d’environ de 2% à 8%. Cette situation est essentiellement dû à un relâchement général dans l’application des mesures de barrières sanitaires plus précisément l’abandon du port des masques, du lavage des mains et du non-respect de la distanciation physique. A cela s’ajoute une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola dont des cas confirmés ont été identifiés à Conakry et à N’zérekoré .

Mesdames Monsieur,

En vue de lutter efficacement contre la covid-19 et la maladie à virus Ebola j’invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour l’application des mesures ci- après:

1 Administration publique et des entreprises privées, prise de la température à l’entrée des établissements, respect strict des lavages des mains aux entrées et des sorties des établissements, port obligatoire des masques dans les bureaux de réunion et tout espace de regroupement du personnel, respect de la distanciation physique.

2-Lieu publique mis en place des dispositifs de lavage des mains et port des masques obligatoires.

3-Lieu de culte respect de la distanciation physique port des masques et lavage des mains systématiques

4- Cérémonie de baptême, mariage, cérémonie funèbre, port obligatoire des masques, respect de la distanciation physique, limitation du nombre de participants à moins de 50 personnes maximum.

5- Lieu de loisirs et culturel port obligatoire des masques lavage des mains réductions de 50% selon la capacité de la salle permettant la distanciation physique avec un nombre limité pas plus de 100 personnes maximum.

L’interdiction de toute manifestation culturelle telle que les concerts, dédicaces et les foires.

Fermeture des lieux de loisirs: bars, restaurants et boîtes de nuit à partir de l’heure du couvre-feu.

6- Sport mise en place du dispositif pour le lavage des mains port obligatoire des masques pour les spectateurs limitation du nombre de spectateurs respect de la distanciation physique test obligatoire les sportifs avant chaque compétition.

7- Atelier et conférence port obligatoire des masques, lavage des mains, organisations des tests rapide des invités et limitation des participants à 100 personnes, respect de la distanciation physique.

8- Établissements scolaires et Universitaires restaurations des dispositifs de lavage des mains port obligatoire des masques pour les élèves étudiants enseignants et encadreurs mis en place d’un système de test pour les enseignants et étudiants.

9-Transports port obligatoire des masques pour les passagers et conducteurs véhicules bus trains et moto taxi test obligatoire pour les chauffeurs et passagers au départ de Conakry vers l’intérieur du pays. Barrage filtrants opérationnels dans la ville de Conakry et à la sortie pour contrôle du port des masques et des certificats de négativité pour les voyageurs maintien de mesure de sécurité et sanitaire à l’aéroport international de Conakry Gbéssia .

Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en vigueur, l’ensemble des masques des mesures respectives reste maintenu. L’instauration du couvre- feu est ramenée de 23h à 04h du matin. La non observance de ces mesures de barrières sanitaires conduira à des sanctions disciplinaires. Par ailleurs des mesures plus contraignantes seront envisagées si les présentes directives ne sont pas respectées, et ou si les situations épidémiologiques ne s’améliorent pas.

J’invite tous les acteurs impliqués dans la riposte chacun pour ce qui le concerne à prendre toutes les dispositions pour l’application des présentes directives au risque de nous obliger à suspendre les mesures allégées: fermeture des mosquées, interdictions des cérémonies de mariages, baptême et toutes autres formes de regroupement voire le confinement.

J’invite le comité interministériel de riposte à me fournir un rapport hebdomadaire sur l’application stricte de ses mesures par les services ci-concernés.

Comptant sur la compréhension et l’engagement de tout un chacun j’attache du prix à l’application stricte de ces présentes directives

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies