Côte d’Ivoire: Après avoir boycotté la présidentielle, l’opposition décide de participer aux législatives

L’opposition ivoirienne décide de ne pas boycotter comme elle les élections législatives l’a fait lors de la présidentielle d’octobre dernier.

Selon nos confrères de RFI, les FPI, le PDCI et de nombreux partis ou groupements politiques ont officialisé ce jeudi 07 janvier leur participation à ces législatives qui se tiendront le 6 mars 2021

« Notre coalition ira en rangs serrés, avec une stratégie commune pour faire barrage au projet du RHDP qui vise à confisquer tous les pouvoirs et à soumettre notre peuple. Montrer que le RHDP est minoritaire dans le pays », a indiqué Georges Armand Ouegnin, de la plateforme EDS.

Pour y arriver, l’opposition opte pour la candidature unique dans chaque circonscription électorale.

« Il n’y aura pas officiellement un candidat de la coalition de l’opposition contre un autre candidat. Il y aura un seul candidat par siège pour le compte de l’opposition. On ne va pas se combattre, on sera ensemble, on sera tous derrière le candidat qui sera choisi, quel qu’il soit », a fait savoir Gnamien Konan, un des leaders de la coalition dans le micro de Radio France.

En attendant la date butoir du dépôt de candidatures, les discussions se poursuivent à l’interne.

 

Boubacar Barry