Coronavirus: Le sommet des chefs d’État de la CEDEAO en visioconférence

Les chefs d’États et de gouvernement doivent discuter, ce jeudi 23 avril, de l’évolution de la situation et de l’impact de la pandémie du coronavirus dans l’espace Cédéao. Cette visioconférence à haut niveau est une première dans l’histoire de l’organisation ouest-africaine.
C’est donc par écran interposé que le président du Niger, Mahamadou Issoufou, s’adressera à ces pairs en introduction. Tous les chefs d’États et de gouvernement des pays membres de la Cédéao ont confirmé leur présence.
Cette visioconférence sera une première pour une session extraordinaire de ce rang. Et comme toute conversation numérique à multiples interlocuteurs, elle sera dépendante de la qualité de la bande passante. Les techniciens du service informatique de la Cédéao font leur maximum pour empêcher toute intrusion malveillante dans l’application qui sera utilisée.
Deux heures de réunion numérique
Coronavirus: sommet des chefs d’État de la Cedeao en visioconférence
Calibrée sur une durée de deux heures, cette session virtuelle devrait conserver le même protocole et les mêmes procédures qu’une réunion physique impliquant les dirigeants des pays de l’organisation ouest-africaine. Sandra Oulate, la directrice de la communication de la Cédéao, concède néanmoins que la chaleur des retrouvailles entre chefs d’État et de gouvernements manquera peut-être.
En revanche, le contexte de la pandémie de Covid-19 devrait rapprocher tous les participants. En 2014, l’organisation ouest-africaine de la santé était née lors de la crise d’Ebola. Six an plus tard, la Cédéao pourrait annoncer la création d’une entité chargée de piloter la prévention et la riposte au coronavirus.
Flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies