Coronavirus : plus de 100 commerçantes guinéennes obligées de rester au Sénégal à cause de la fermeture des frontières

La fermeture de toutes les frontières guinéennes ne reste pas sans conséquences. Une centaine de femmes vendeuses guinéennes sont obligées de rester au Sénégal à cause de cette fermeture apprend-on ce jeudi  9 avril 2020.
« Nous sommes là depuis il y a de cela un mois d’autre deux semaines, nous avons tout fait pour rentrer chez nous en famille dans cette période critique. » déclare Madame SOUMAH à travers l’émission les grandes gueules.
« Nous  comprenons les mesures prises par l’Etat mais comme les deux pays sont tous victimes du COVID-19, nous préférons ’ils nous laisse rentrer chez  nous. Comme ça, ils vont nous tester mettre en quarentaine  et voir qui est positive est qui ne l’ai pas. » Poursuit-elle.
Pour  finir  Madame SOUMAH, relève que les autorités sénégalaises sont d’accords pour leur retour  mais qu’elles attendent lavale de celles guinéennes pour qu’elles rentrent en Guinée. Pour elle, ces femmes sont dans le  désarroi total. Il ya ni revenu ni le manager.
M Oury Diallo,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies