Coronavirus: le FMI vole au secours de 25 pays les plus pauvres du monde dont la Guinée 

Le fond monétaire international (FMI) a annoncé lundi, le versement d’une aide financière à 25 pays du tiers monde dont la Guinée pour leur pour leur permettre non seulement de faire face à la pandémie du coronavirus mais aussi d’alléger leur dette envers le FMI.

Cette mesure permet de couvrir de couvrir pour  six mois, la dette envers le FMI, de ces pays parmi les plus pauvres du monde.
Dans un communiqué, cette institution de Bretton woods précise que la mesure vise également à « allouer une plus grande partie de leurs maigres ressources à leurs efforts en matière d’urgence médicale et d’aide ».
Les pays concernés sont: l’Afghanistan, le Bénin, le Burkina Faso, la Centrafrique, le Tchad, les Comores, la RD Congo, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, Haïti, le Libéria, Madagascar, le Malawi, le Mali, le Mozambique, le Népal, le Niger, le Rwanda, São Tomé et Príncipe, la Sierra Leone, les Iles Salomon, le Tadjikistan, le Togo et le Yemen.
Cet allègement de la dette passe par le Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC) qui permet au FMI d’atténuer la dette sous forme de dons aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables frappés par une catastrophe naturelle ou de santé publique aux conséquences désastreuses.
Alpha Oumar Bah pour flashguinee.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies