Coronavirus: Dr SANKOBA KEÏTA, pense au pire.

La Guinée compte désormais 30 cas des personnes atteintes du COVID-19 en ce mercredi 1 avril 2020. Un nombre qui inquiète  l’agence nationale de sécurité sanitaire. Dr Sakoba KEÏTA, craint d’une propagation à la vitesse de l’éclair.
« Il faut que chacun dise qu’un jour à l’autre que ça peut exploser en Guinée. Nous avons déjà beaucoup des cas qui pour la plupart sont détectés dans la deuxième semaine de leur arrivée en Guinée  » a martelé le Directeur général de l’ANSS.
Il estime que dès le début toutes les mesures étaient  prises. « A Wuhan, nous avions demandé à tous les Guinéens de respecter les mesures de confinement édictées par les autorités chinoises. Beaucoup de journalistes nous ont critiqués pour dire qu’on a rien fait pour les rapatrier. La France qui a rapatrié ses ressortissants, vous connaissez la suite. Tu rapatries des gens qui sont en période d’incubation, tu importes la maladie. La plupart des pays qui ne l’on pas sont encore indemnes’’, a affirmé Dr Keita avant de poursuivre.
‘’Si tu te mets à copier les gens, tu crées de problèmes chez toi. La Guinée a bien fait de ne pas ramener tous nos citoyens qui étaient en Chine à l’époque. Sinon, nous serons dans la même situation de certains pays. On nous a toujours conseillés qu’au lieu d’attendre d’être enfermés par la maladie, il faut lui fermer la porte’’ a t-il Conclut.
Il est à noter que si la propagation de la maladie continue à cette allure un confinement total ne sera pas exclu.
Elhadj mamadou oury Diallo, pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies