Info d'ici et d'ailleurs

Coronavirus : 121 milliards de GNF pour lutter contre une éventuelle épidémie en Guinée

Dans le souci de prévenir et éventuellement lutter contre l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement guinéen a mobilisé 121 milliards de GNF.
Ce vendredi 7 mars 2020, le ministère de la santé a rencontré ses partenaires techniques et financiers à Conakry, notamment, l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’organisation internationale de la migration (OIM) et tant d’autres.
À cette occasion, plusieurs mesures ont été dévoilées assorties d’un budget estimé à plus de 121 milliards de francs guinéens. C’est le représentant de l’OMS en Guinée qui a pris la parole, Alfred Georges Ki-zerbo a d’abord rappelé les derniers chiffres de la propagation du virus dans le monde avec 24 cas confirmeés en Afrique.
 Malgré cette réalité, l’OMS déconseille « toute restriction des voyages et du commerce ». Pour elle, la libre circulation des personnes et de leurs biens ne devrait pas être entravée.
Cependant « les mesures de précaution, comme la suspension ou le report d’événements de masse peuventt être comprises dans le contexte du règlement sanitaire international. Les autorités doivent pouvoir continuer à tout mettre en œuvre pour la surveillance et la détection rapide des cas », selon Dr. Georges Ki-zerbo.
Le ministre de la santé, pour sa part, rassure les populations guinéennes que toutes les dispositions sont prises en ce qui concerne la riposte de ce virus.
« En terme de prévention, nous avons mis en place des mesures de surveillance au niveau de l’aéroport et des ports de Conakry, Boké et Boffa. Également dans le cadre de la communication, des spots sont élaborés et seront diffusés dans nos langues nationales afin que nos communautés comprennent comment éviter cette épidémie », a précisé le ministre Rémy Lamah.
Aïssatou Diallo pour Flashguinee