The news is by your side.

Consultation Martine Kassory : la HAC refuse de prendre position

0
Le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, poursuit ses consultations sur l’éventualité d’une nouvelle constitution en Guinée et sur les élections législatives.
Après   le président l’Assemblée national, le Médiateur de la République, et la présidente du Conseil économique et social, le Premier ministre a conféré avec la présidente de la Haute Autorité de la communication (HAC), Dame Martine Condé, pendant une trentaine de minutes.
Au sortir de la rencontre, la présidente de la HAC a livré quelques détails des entretiens avec le Premier ministre chef du gouvernement. «Nous sommes tenus de ne pas prendre position sur des sujets de  controverse. Car nous ne pouvons pas publiquement prendre position. Nous sommes là pour réguler et pour notre crédibilité nous avons dit ça au premier ministre  »,  a expliqué Martine  Condé
Poursuivant,  la présidente de la Haute autorité de la communication a indiqué avoir rappelé  au chef du gouvernement la responsabilité fondamentale des journalistes sur des questions sensibles
«Nous avons dit qu’en  cette période pré-électorale  et de dialogue, nous demandons au gouvernement de nous appuyer pour  renforcer nos outils de régulation car il faut cela  pour renforcer aussi la mission des journalistes et leur permettre de participer activement au règlement des conflits, à la préservation de la paix et de l’unité nationale », a confié Dame Martine Condé
Flashguinee.info
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite