Conakry: plusieurs leaders de l’opposition annoncent une plainte contre Malick Sankhon

Deux ans après avoir constitué une milice d’autodéfense, le directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) sera poursuivi par plusieurs leaders politiques de l’opposition.  L’annonce a été faite ce mercredi 11 mars lors d’une conférence de presse qu’il ont animée à Conakry.
Ces leaders sont Bah Oury, Thierno Saydou Bayo, Etienne Soropogui, Faya Millimono, Edouard Zotomou, Jack Gbonimy, Pepe Françis Haba, Daniel Kolié, Elie Kamano, Aboubacar Biro Soumah et Rafiou Sow.
Ces leaders indiquent que tout est en train d’être mis en œuvre pour que la plainte soit déposée dans les prochains jours.
En 2017, lors d’une assemblée générale du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, Malick Sakhon déclarait avoir recruté 2500 à 3000 jeunes pour combattre toute personne qui s’attaquera à la caisse nationale de sécurité sociale.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies