Conakry : le ministre Yéro Baldé donne le coup d’envoi de la 1ère session du conseil d’administration de l’ANAQ

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a donné ce lundi 11 février, le coup d’envoi de la première session du conseil d’administration de l’Autorité Nationale d’assurance Qualité au siège de ladite institution, dans la commune de Kaloum. La rencontre a mobilisé un parterre de responsables d’institutions d’enseignement publiques et privées du pays. Dans son discours de bienvenue, le président de l’ANAQ Dr Saliou Bella Diallo est revenu sur les principales tâches qui attendent son équipe avant de promettre de mettre en place toutes les dispositions pour l’atteinte des objectifs assignés.

« La première tâche du conseil d’administration, c’est de voir comment il faut améliorer la qualité des institutions d’enseignement supérieur du pays et pouvoir les mettre en graduation afin que des stratégies puissent être identifiées et que les activités nécessaires pouvant atteindre ces objectifs soit sélectionnées avec les moyens qu’il faut. En premier lieu, les moyens humains, nous les avons, il faut pouvoir les mettre dans les normes, les moyens matériels et financiers afin que nous puissions atteindre l’objectif assigné », a-t-il dit.

De son côté, le ministre de l’enseignement supérieur et de recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a rappelé le rôle de cette institution rattachée à son département avant de noter la particularité de l’Autorité Nationale d’assurance Qualité.

« Un conseil d’administration est chargé de donner toutes les orientations qu’il faut à l’institution. Le rôle de l’ANAQ est de s’assurer que nous avons de la qualité dans notre système d’enseignement et de recherche. La particularité est qu’elle s’occupe à la fois de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique mais aussi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Elle s’occupe des normes, des références et elle va évaluer la qualité des formations et la qualité de nos institutions », souligne-t-il.

Durant deux jours, les représentants des institutions d’enseignement supérieur du pays, réunis en conseil d’administration, se pencheront sur les stratégies à mettre en place afin de fournir aux apprenants une formation de qualité.

mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Partages
Partagez18
Tweetez
+1