Conakry : Dans sa robe de mariée, une jeune fille enlevée par des hommes en tenue à G’Bessia

C’est un fait incroyable mais vrai qui s’est produit le jeudu 11 mars dernier au quartier G’Bessia, dans la commune de Matoto. Une jeune fille s’est fait enlever le jour de son mariage par des hommes en uniforme. Un enlèvement qui serait en rapport avec l’interdiction des regroupements et des cérémonies de mariage, de baptême, de décès et autres suite à la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 et la résurgence de l’épidémie à virus Ébola. L’information a été rapportée par nos confrères de Couleurguinee.

Alors qu’elle vivait les moments les plus précieux de sa vie, cette jeune dame dont on ignore l’identité a été embarqué et conduite à une destination inconnue par des hommes en uniforme qui ont fait une descente musclée sur les lieux de son mariage. Elle n’est pas la seule à rencontrer l’homme de sa vie en cette période d’interdiction des regroupements de moins de 50 personnes, mais elle est la première à vivre une telle situation, la malchance de voir la célébration de son mariage virée au cauchemar. Dans la cour de la famille Camara où se tenait la cérémonie, plusieurs autres personnes ont été arrêtées et transportées avec la mariée selon un témoin de la scène.

« C’était à 16 heures alors que tout le monde était dans la cour, il n’y a pas de musique et tout le monde portait des bavettes, en tout cas pour ceux que j’ai vu. Un peu plus tard, on voit un pick-up débarquer avec des hommes arborant des tenues de la police. Ils sont entrés dans la cour et quand les gens les ont aperçus, tout le monde a paniqué, d’autres ont commencé à fuir par ci par là. Et c’est dans ça qu’on a arrêté la mariée puisque son mari n’était pas là, et d’autres personnes qui sont venus assister au mariage ont été arrêtées. J’ai entendu un d’entre eux (Les hommes en tenue Ndlr) dire aux détenus “c’est vous qui ne respectez pas ce que le président a dit” en criant fort », a témoigné Ibrahima Diakité.

Le même quotidien électronique indique que depuis ce jour, la jeune mariée n’a toujours pas été retrouvée par sa famille qui continue de la rechercher dans les différents postes de police de la capitale, Conakry.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies