La nouvelle est à vos côtés.

Comment le duo Dalein-Kassory a réussi à arrêter le déguerpissement des occupants de Kaporo-rails en 1998…

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a apporté jeudi des éléments de clarifications sur l’affaire de déguerpissement des habitants de Kaporo-rails en 1998 alors qu’il était ministre dans le gouvernement dirigé par Sidya Touré.

En conférence de presse, Cellou Dalein Diallo a déclaré qu’il n’a nullement pas soutenu la casse de 1998. Il a situé le contexte dans lequel il a accordé un entretien à RFI dont l’enregistrement a refait surface.

‘’J’étais en Europe pour une mission d’Etat lorsque la casse a commencé. Je n’avais pas une maitrise complète de l’exposé des motifs, mais j’étais le plus accessible vu que j’étais en France’’, indique-t-il à l’entame de ses propos.

A l’époque, rembobine Dalein, ‘’j’ai dit que c’est pour l’ouverture des voies et de la viabilisation des domaines, ce n’est pas une question de droits humains. Dès que je suis rentré à Conakry, j’ai vu la casse. Croyez-moi, j’ai pris des initiatives pour que ça s’arrête. J’ai un témoin, c’est Kassory Fofana’’.

Le chef de file de l’opposition affirme avoir contacté l’actuel Premier ministre pour convaincre le général Lansana Conté de mettre un terme à l’opération de déguerpissement. ‘’On s’est retrouvés pour dire qu’il faut que ça s’arrête. On est allés voir le président de la République à deux reprises, il a dit d’arrêter la casse’’, rapporte-t-il.

‘’Kassory Fofana a joué un rôle déterminant, il faut rendre à César ce qui lui appartient, pour que le président Lansana Conté prenne la décision. Mais c’est moi qui ai été le premier à attirer son attention, parce que cette casse me paraissait injuste vis-à-vis des populations qui, naïvement, avaient acheté des terrains avec des gens qui n’avaient le droit de les vendre’’, assure l’ancien Premier ministre.

visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies