Cellou Dalein: « Si on dit que Ousmane Gaoual fabrique des armes de guerre, il faut qu’on montre l’atelier… »

Le Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée invité chez nos confrères de FIM dans l’émission Mirador ce jeudi 22 avril 2021, Cellou Dalein Diallo a parlé de ses cadres emprisonnés à la prison civile depuis quelques mois.

Pour le leader de l’UFDG, pour prouver que ces prisonniers sont coupables, il faudrait avoir une preuve.

« Si on dit que Ousmane Gaoual fabrique des armes de guerre, il faut qu’on montre l’atelier où il est en train de fabriquer.  Si on dit qu’il les détient et qu’il les stocke quelque part, on aurait dû faire une perquisition et les montrer.  Mais on ne peut pas fabriquer comme ça des accusations aussi graves, les coller aux gens sans aucune preuve », a-t-il dit.

Pour le candidat de l’ANAD, la seule raison pour laquelle Ousmane Gaoual et cie sont en prison, c’est parce qu’ils appartiennent à l’UFDG.

« Vous savez bien que Ousmane Gaoual est très actif dans la communication politique, il gère le pouvoir, il est le patron de la cellule de communication de l’UFDG. Cellou Baldé était le directeur de campagne à Labé. Chérif Bah était directeur de campagne en Basse-Guinée Nord. Abdoulaye Bah était directeur de campagne à Kindia. Ces gens-là, quel est le crime qu’ils auraient commis ? C’est d’avoir fait la campagne de l’UFDG et d’être des gens actifs, visibles et audibles dans le dispositif de l’UFDG », affirmé Cellou Dalein Diallo.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies