Cellou Dalein: « Nous avons eu raison d’exiger la reprise de ce fichier »

Le chef de file de l’opposition guinéenne est moins exalté par le rapport des experts de la CEDEAO sur le fichier électoral. Pour Cellou Dalein, ce rapport est moin objectif dans son diagnostic. Plus loin le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), indique  que le travail effectué par la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest prouve quand même que l’opposition a eu raison de dénoncer le fichier électoral.
« Le rapport de la CEDEAO, bien que non objectif dans son diagnostic et dans ses recommandations, montre néanmoins que nous avons eu raison d’exiger la reprise de ce fichier. En effet, aucun scrutin organisé sur cette base ne saurait être juste et crédible », a-t-il indiqué sur sa page Facebook.
Après le report des élections législatives couplées au référendum constitutionnel qui étaient prévues le 1er mars dernier, la CEDEAO a dépêché une mission d’experts pour auditer le fichier électoral guinéen, ce fichier qui est à la  base du boycotte par l’opposition et du retrait de l’organisation internationale de la francophonie du processus électoral.
Apres 10 jours de travail technique, cette mission a produit un rapport, dans lequel rapport, elle demande le retrait de plus deux millions d’électeurs dont la présence sur le fichier n’est pas justifiée.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies