La nouvelle est à vos côtés.

Cellou Dalein Diallo n’est pas passé au dos de la cuillère, dixit : « Il n y a aucun moyen juridique de s’octroyer un troisième mandat (…) ».

PUBLICITÉ

Partager

Lors de l’Assemblée Générale Hebdomadaire de l’UFDG ce samedi 8 juin 2019, Elhadj Cellou Dalein Diallo est encore revenu sur le meurtre d’un étudiant à l’Université de Labé du nom de Boukhariou Baldé par les forces de sécurité, qui a succombé sur ses blessures.
« Nous ne cesserons jamais de dénoncer les crimes commis par ceux-là qui sont chargés d’assurer la sécurité des citoyens guinéens, malheureusement comme vous le savez, ils jouissent toujours d’une impunité totale », a dénoncé le chef de file de l’opposition.
Plus loin, le président Cellou Dalein Diallo n’est pas passé au dos de la cuillère car il a encore réitéré son opposition pour le projet de 3e mandat.
« Il n y a aucun moyen juridique de s’octroyer un troisième mandat, la constitution a verrouillé le nombre et la durée des mandats (…) », a-t-il confié.

En ajoutant que : « Mais comme il a pris le goût du pouvoir, il ne veut pas lâché, et le clan autour de lui qui s’accapare des richesses du pays ne veut pas arrêter sa forfaiture, il n y a aucun moyen de se maintenir au pouvoir excepté par la force ».

Gilbert Tounkara pour flashguinee.infoTounkaragilbert2018@gmail.com  661100672 / 629671652

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies