Cellou Dalein:  » Alpha Condé n’est plus digne de la fonction présidentielle… »

Le départ d’Alpha Condé du pouvoir, est désormais une exigence des opposants à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée.
Ce lundi 24 février, au sortir d’une réunion, le front national pour la défense de la constitution (FNDC),  a déclaré qu’il ne reconnaît plus Alpha Condé comme président de la république. commentant cette décision du FNDC, le chef de file de l’opposition guinéenne affirme que l’actuel dirigeant guinéen s’est rendu coupable de parjure et que selon lui, il n’est plus digne de la fonction présidentielle.
« Alpha Condé n’est plus digne de la fonction présidentielle. Il s’est rendu coupable de parjure », estime le chef de file de l’opposition.
Pour lui, le refus du président de la république de mettre en place la haute cour de justice, cette juridiction qui doit juger le président, pousse le peuple de Guinée à demander son départ du pouvoir.
« Monsieur Alpha Condé a juré comme vous le savez, devant le peuple de Guinée et la communauté internationale, de respecter et de faire respecter cette constitution, il a fini son serment en disant qu’en cas de parjure, que je subisse la rigueur de la loi. La haute cour de justice qui l’aurait poursuivi pour parjure et haute trahison n’étant pas là, le peuple de Guinée va s’en charger. Nous allons demander et exiger son départ parce qu’il n’est plus digne de la fonction présidentielle, parce qu’il a trahi son serment, il a violé de manière récurrente la constitution de la république. Il n’a pas été à  la hauteur et aujourd’hui il veut changer la constitution pour s’octroyer une présidence à vie, le peuple de Guinée doit se mobiliser. Les citoyens guinéens civiles et militaires, nous devons tous nous mobiliser pour sauver notre pays d’une dictature qui risque de s’éterniser », a dit le président du principal parti d’opposition en Guinée.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies