Cellou Baldé: « ce qui s’est passé à Labé, ce n’est pas un scrutin mais des affrontements… »

Comme certaines villes du pays, la cité sainte de Karamoko Alpha Molabé, a payé les frais des violences enregistrées le jour du double scrutin contesté par des partis de l’opposition guinéenne. L’ancien député uninominal de la localité a apporté des témoignages de ce qu’il a vécu le week-end dernier dans la région administrative de Labé.
<<Ce qui s’est passé à Labé ce n’est pas un scrutin, c’est des affrontements qu’il y avaient. C’est l’armée, les forces de défense et de sécurité appuyées par les troupes aéroportées qui étaient en train de sévir dans la ville, commettre des exactions>>, a témoigné Cellou Baldé l’ancien député à l’Assemblée nationale sous la bannière de l’UFDG.
Selon Honorable Cellou Baldé, dans la surconscription de Labé , sur les 450 bureaux de vote initialement prévus dans le cadre d’un scrutin normal:<< il y a eu 5 centres de vote annoncés, et finalement il y a eu 4 et dans ces quatre , c’est seulement dans deux qu’il y a un semblant de vote. C’est au niveau par exemple du collège Konkola où les familles des secrétaires généraux, des collectivités, de l’Administration et le Directeur de cabinet du gouvernorat, ainsi que  les familles de la hiérarchie militaire qui sont domiciliées au quartier administratif , ont été mobilisés, mis dans les pic-ups , escortées par les camions de la CMIS qu’ils ont alignés pour faire croire qu’il y a eu vote…>>
A Labé ici , conclut l’ancien député :<<ce sont des militaires qui ont géré le scrutin à la place des commissions électorales sous préfectorales ou préfectorales. Ce sont ces mêmes militaires qui ont brûlé des ateliers de menuiseries, des kiosques, et qui sont allés dans  la mosquée de Tata, gazé les musulmans, molester des personnes âgées de plus de 80ans >>
Said Gaya

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies