Cette grave révélation de Me Traoré : « A la DPJ, lorsqu’on arrête des gens, on leur fait porter des armes … »

Invité de l’émission les “Grandes Gueules » de la radio Espace ce mercredi 10 février, Maître Mohamed Traoré, un des avocats des détenus politiques, a fait des révélations qui mettent des épines dans les pieds de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPJ). Dans un pan de son intervention, il révèle que des armes y sont stockées et permettent aux autorités de porter de les faire porter aux détenus pour les accuser de détention d’armes.

« Il y a des armes qui sont stockées dans certains locaux de la DPJ, de façon générale, lorsqu’on arrête des gens, on leur fait porter ces armes pour dire que, voici les armes qui ont été saisies sur ces personnes-là. Ce sont des pratiques qui sont très courantes », a lâché l’ancien bâtonnier.

Me. Traoré illustre ses propos par le dossier de Gaoual et Cie qui sont poursuivis pour “stockage, fabrication et de détention d’armes de guerre ».

« Jusqu’au moment où ils ont été déférés, aucune arme n’a été présentée au parquet. Alors que dans les conditions normales, les personnes doivent être déférées en même temps que les pièces à conviction », a-t-il indiqué.

Il faut rappeler qu’au regard des procédures appliquées par la justice, les avocats de la défense se sont retirés du dossier de Gaoual et Cie.

 

Boubacar Barry