Cancers de sein et du col de l’utérus : Des bénéficiaires déplorent le taux de présence

Une campagne de dépistage des cancers du sein et de l’utérus a eu lieu ce jeudi 19 mars à Conakry,  dans un centre de dépistage sis à Kaporo dans la commune de Ratoma. Des femmes dépistées,  toutes journalistes, déplorent le taux de participation
《Quand on parle de santé et qu’on voit cette faible affluence, c’est une tristesse pour moi. Pourtant, la compagne est  spécialement dédiée à nous les femmes journalistes. Nous  devions laisser tout aujourd’hui pour être là, quelque soit le sujet sur le terrain. Car quand on parle de la politique ou d’autres sujets, c’est parce qu’on est en bonne santé. On a déjà couvert beaucoup d’autres activités, mais pas pour nous-mêmes》, a déploré Néné Haby Barry
 Pour cette journaliste de la radio Soleil Fm,  les femmes de medias  doivent honorer la directrice de l’AGUICAN par leur forte mobilisation. C’est pourquoi elle appelle ses consœurs:《 à se mobiliser fortement pour la journée de demain.》
Justine Tonguino , journaliste à la radio parlementaire dit être fière de répondre à l’appel,  elle invite ses consœurs à la nécessité du dépistage 《Je suis venue me dépister pour connaître mon statut sérologique. En tant que journaliste, je suis  fière de m’avoir fait dépister. Il est nécessaire aujourd’hui pour toutes les femmes de se faire dépister pour ces deux types de cancers. Car, les statiques de l’OMS pour ces cancers sont énormes et déplorables(…).》
A noter qu’au compte de cette première journée,  seulement 9 femmes se sont fait dépister
Said gaya

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies