Boycott de l’investiture d’Alpha Condé : Le FNDC dit avoir atteint son objectif (communiqué)

La commission d’organisation de la manifestation du 15 décembre se réjouit de la façon dont le peuple a pacifiquement exprimé, une fois de plus, son indifférence et son rejet du baptême du troisième mandat qui lui est imposé par le dictateur Alpha Condé.

Notre objectif de protestation et de boycott populaire de cette journée de deuil national pour la démocratie et les droits de l’homme en Guinée a été atteint.

L’appel du FNDC a également permis à l’opinion nationale et internationale ainsi qu’aux invités du dictateur Alpha Condé de constater l’oppression qu’il exerce sur son peuple pour s’accrocher au pouvoir.

Le gouvernement guinéen étant conscient de l’impopularité du coup d’État constitutionnel s’est employé, durant plusieurs semaines, à arrêter, kidnapper ,
intimider et menacer des populations.

Comme si toutes ces exactions ne suffisaient plus, la journée fatidique du 15 décembre a été illégalement décrétée chômée payée sur toute l’étendue du territoire national.

En plus de la police et et de la gendarmerie, depuis 72h, l’armée a été déployée dans la capitale pour empêcher toute protestation des populations martyrisées.

Tout cela prouve le contexte délétère et d’oppression dans lequel le dictateur Alpha Condé et son clan comptent imposer leur coup d’État constitutionnel au peuple.

La commission d’organisation félicite les citoyens de Conakry de l’application stricte des différentes consignes données et pour n’avoir pas cédé face aux multiples intimidations et achats de conscience par le régime.

Le FNDC réitère son engagement indéfectible à poursuivre son noble
combat contre la dictature et travaille d’ores et déjà sur les nouvelles orientations de la lutte jusqu’au départ d’Alpha Condé.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 15 décembre 2020