Marché Avaria : une quarantaine de boutiques incendiées

Ce sont plus de quarante boutiques qui ont pris feu dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 janvier au marché Avaria. Les pompiers présents sur les lieux n’ont pas pu retenir les flammes. C’est devenu un fait récurrent dans la capitale guinéenne.
Ce matin, les commerçants du marché Avaria se sont réveillés dans la tristesse et pour cause, des boutiques et leurs contenus ont été réduits en cendres. L’incident serait dû à un fil de poteau électrique selon l’administrateur du marché. << c’est à 23 h que un de mes agents de la sécurité de marché de Madina m’a appelé et m’a informéqu’il y a incendié au marché deMadina.
Le matin, je suis venu à la première heure et j’ai remarqué l’incendie. Il me dit ah, je crois que c’est à partir d’un fil de poteau >>, explique Madou Souaré, administrateur général du marché Avaria. Ces conteneurs-là sont des conteneurs de stock pour les marchandises des commerçants.
 M’mah Sylla est une des victimes. Elle quitte souvent Lansanaya Barrage pour venir faire son commerce à Madina. <<, nous ne pouvons pas estimer les marchandises qui étaient dans les conteneurs. Ils étaient tous pleins.
Donc, aujourd’hui, je suis dévastée et je ne sais même pas comment. Nous vous supplions de nous aider. Nos maris ne travaillent pas… Moi, j’ai fait des achats vendredi et samedi…
Ce que je peux demander aux autorités, c’est de nous aider. C’est ici nous trouvons notre pain quotidien.
Nous sommes des femmes. On a des petits enfants, a-t-elle exprimé toutes en larmes. Cet incendie vient s’ajouter aux autres qui ont déjà détruit le gagne-pain de plusieurs personnes. Même si aucune perte en vies humaines n’a été déplorée, d’importants dégâts matériels sont enregistrés. La question que l’on se pose est de savoir si ses sinistrés seront assistés.
Elisabeth Zézé Guilavogui