Bouka Samoura de la CENI : ‘’techniquement, il n’était pas possible de tenir les législatives le 16 février…’’

Le président de la République, Alpha Condé a dans un décret publié ce lundi 3 février, annoncé le report au 1er mars 2020, des élections législatives qui étaient prévues le 16 février.

Intervenant ce mardi dans l’émission ‘’œil de Lynx‘’, le chargé de la communication de la CENI, Ali Bouka Samoura, indique que ce report est dû au fait que le délai imparti pour la distribution des cartes d’électeurs était intenable par rapport à la date du 16 février.

« La distribution des cartes d’électeurs constitue un élément essentiel de ce report parce qu’elle (la distribution des cartes) doit prendre fin normalement trente (30) jours avant la tenue des élections. Aujourd’hui nous sommes le 4 février et les élections législatives étaient prévues pour le 12, c’est insuffisant donc. Techniquement ce n’est pas possible de tenir les législatives à cette date et la loi ne nous permet pas de distribuer les cartes dans un intervalle de 12 jours », a expliqué ce commissaire à la CENI.

Pour la tenue des élections le 1er mars prochain, Monsieur Samoura reste optimiste car dit-il, « Nous avons un mois pour la distribution des cartes d’électeurs. D’ici le mercredi ou jeudi prochain, on sera sur le terrain pour la distribution », a-t-il annoncé.

Saïd Gaya pour Flashguinee