Boké: Port obligatoire des bavettes ou cache nez par la population pour eviter la propagation de coronavirus.

A Boké, le port obligatoire des bavettes ou cache nez par la population pour eviter la propagation de coronavirus, un véritable casse-tête pour les citoyens.

La chasse à l’homme continue chez les hommes en uniforme dans la commune urbaine de Boké. Plusieurs  interpellation au commisariat central de police et à la gendarmerie departementale.
Les fautifs interpelés sont obligés de payer une caution pour recouvrir leurs libertés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies