Bill de Sam au siège de l’UFR: » Alpha Condé n’est plus président, Il faut qu’il soit chassé « 

L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines a connu ce samedi, la présence de Bill De Sam, artiste reconverti en politique. Dans le discours qu’il a tenu, Bill de Sam a appelé les citoyens à participer activement à la résistance car selon lui, Alpha Condé n’est plus président.
« Le FNDC a décidé de passer à la vitesse supérieure. Le FNDC est restructuré de telle sorte que toutes les structures des partis politiques, tous les citoyens s’opposent au pouvoir d’Alpha Condé. Tous les partis de l’opposition, que ce soit l’UFDG, l’UFR, le PADES, le BL, ils sont tous concernés jusqu’aux cellules. Ça veut dire que vous-même qui êtes là, pour ces contestations avenirs, référez-vous à vos bureaux dans les quartiers, parce que vous êtes tous invités et vous êtes membres à part entière du FNDC… c’est vraiment là le dernier combat, ce n’est plus la résistance pour moi, c’est un combat parce que pour moi, Alpha Condé n’est plus président. Il faut qu’il soit chassé », a affirmé l’ancien artiste aujourd’hui membre actif du FNDC.
L’echec de la médiation engagée par les religieux pour trouver une solution à l’impasse politique est pour Bill De Sam, dû au fait que le président Alpha Condé n’ait aucun respect pour les religieux.
« Il faut qu’on prenne nos responsabilités parce que lui il n’a aucun respect pour nous. Il ne respecte pas les religieux, il ne respecte pas les sages, les femmes, les élèves, il ne respecte pas nos partenaires, il ne respecte pas les kountigui. Il crée même des kountigui, donc il n’est plus légitime. C’est nous qui sommes trop démocrates… à chaque fois, on laisse passer les choses mais vous savez c’est la politique de la grenouille… on s’est trop adapté à Alpha Condé. A chaque fois qu’il pose un acte, on va vers les religieux, on va vers nos partenaires. Aujourd’hui allons vers nous-même… », a laissé entendre ce membre de l’UFR.
Elisabeth Zézé Guilavogui pour Flashguinee