Info d'ici et d'ailleurs

Hady Barry : On est en train de manipuler et de stigmatiser le foutha…

Lors de l’assemblée générale de l’RPG-arc-en-ciel ce samedi 25 janvier  Hady Barry le secrétaire générale du ministère du plan et du développement économique  s’est exprimé ce sur les violences enregistrées au cours de la semaine dans les localités de la moyenne Guinée précisément à Pita, Dalaba et Labé de Guinée.

 

  1. Barry affirme que les violences qui ont secoué le Foutah donnent à l’opinion une image qui ne reflète pas celle de la Moyenne Guinée.

« A cause d’un petit groupe de manipulés, on est en train de stigmatiser le Foutah dans la République de Guinée. Le Fouta-Djalon est une partie de la Guinée où il y a toutes les ethnies. C’est une région hospitalière qui a toujours prôné la paix et la justice à tous les niveaux », A-t-il-dit avant de s’attaque à l UFDG le principale parti de l’opposition guinéenne.

 

« Aujourd’hui, certaines personnes veulent mettre le Foutah à part, mais ça, nous l’accepterons jamais. Le Foutah n’est pas une région rebelle qui s’oppose  à la volonté d’une politique légalement institutionnalisée dans notre pays », a-t-il ajoute.

 

Pour lui  les opposants à la nouvelle constitution sont  persuadés que si le président demande au peuple de Guinée de se prononcer par voie référendaire, ce dernier le fera largement en faveur d’une nouvelle constitution.

Il  accuse aussi ces mêmes opposants de créer des tensions dans le pays pour « empêcher les investisseurs de venir investir en Guinée ». Certains sont à l’étranger, mais ils veulent que le pays brûle pour pouvoir avoir des cartes de séjour.

Aissatou Barry , pour Flashguinee.info