Bah Oury justifie son choix de rejoindre le cabinet de Mamadou Sylla:  »il faut changer de methode… »

Malgré toutes les critiques acerbes contre le régime actuel et ceux qui l’accompagnent, les leaders de l’UDRG et du Bloc Libéral ainsi que d’autres figures de l’opposition ont intégré le cabinet de l’actuel chef de file de l’opposition. Une décision qui indigne une bonne partie de l’opinion publique. Face à l’évidence, Bah Oury de l’UDRG, à travers un post sur sa page Facebook ce mercredi 17 février, tente de trouver des explications.

« Lorsque vos militants perdent leurs vies en grand nombre pour des résultats qui ne sont pas à la hauteur du sacrifice, il faut changer de méthode. C’est le minimum de responsabilité qu’un dirigeant politique peut avoir », a-t-il argumenté.

Il faut rappeler que ces leaders approchés par Mamadou Sylla n’ont pas de sièges à l’Assemblée Nationale et il y en a parmi eux qui n’ont pas participé aux échéances électorales de 2020 sous prétexte de cautionner le troisième mandat du président Alpha Condé.

 

Boubacar Barry