Bah Oury interpelle les autorités sur la situation sécuritaire à N’Zérékoré :《la situation risque de tourner en conflits fratricides intercommunautaires》

Depuis hier, la ville de N’Zérékoré est émaillée de violences entre les forces de sécurité et les opposants à une nouvelle constitution.  Des lieux de cultes ont déjà les frais de violences enregistrées.  A travers un tweet,  le président de l’UDD a  interpellé les autorités morales et politiques de monter au créneau pour appeler au retour du calme.
《La situation sécuritaire à N’Zérékoré reste toujours préoccupante et risque de tourner en conflits fratricides intercommunautaires》, a déclaré l’ancien ministre de la réconciliation nationale sur son compte Twitter
Pour éviter le pire dans cette région,  le président du parti Union pour le développement et la démocratie estime :《les autorités morales et politiques doivent monter au créneau pour appeler au retour du calme pour stopper les violences.  C’est urgent.》
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies