Bah Oury à Mamady 3 Kaba : »Il faut qu’il assume son indépendance d’esprit, sa rigueur intellectuelle, et la nécessité de faire en sorte… »

 

Dans un décret lu à la télévision nationale hier jeudi, Mohamed 3 Kaba a été nommé commissaire à la CENI, sous la recommandation de la société civile. Joint au téléphone par notre rédaction, Bah Ourya souhaité que le jeune juriste fasse en sorte que la CENI recouvre rapidement sa place.

Le politique Amadou Oury Bah a d’abord commencé par faire l’éloge de Kaba. Pour lui :《C’est un monsieur intelligent, ouvert et convivial, qui connait ses dossiers.》

Selon cet ancien ministre de la réconciliation nationale, Mamady 3 Kaba, atterrit à la Commission électorale nationale et indépendante dans un contexte très controversé. En tant qu’organe indépendant, Bah Oury affirme qu’elle a perdu une bonne partie de sa crédibilité.

《Je ne peux pas anticiper ou prévoir comment il se comportera dans cet environment qui est déjà très trouble. Mais, je doute de la possibilité que la CENI quelque soit la personne qui pourrait être porté à sa tête dans les conditions actuelles, de pouvoir faire preuve d’utilité. Parce que, le pouvoir politique a une vision totalitaire et fondamentalement antidémocratique. Toute attitudes singulière responsable, animée de bonnes intentions va être étouffée par la logique qui est mise en place par le régime actuel》, a-t-il expliqué

Pour l’opposant Bah Oury, il faut:《 qu’il (Mamdy 3 Kaba ndr) assume son indépendance d’esprit, sa rigueur intellectuelle, et la nécessité de faire en sorte que la CENI recouvre rapidement sa place qui est d’être un organe neutre, indépendant et impartial, chargé de reguler et d’organiser des élections en Guinée. 》

Said gaya,pour flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies